LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE

Algorithme, Big Data, corrélation géostatistique, machine learning… Les thèmes quotidiens des équipes ShoWhere !

10 ans d’expérience du big data

 

Depuis 10 ans, ESTIMAGES développe des algorithmes géostatistiques dans le domaine pétrolier.

Optimisés pour un traitement opérationnel de gros volumes de données, ils contribuent à une meilleure modélisation des gisements pétroliers et à la réalisation d’investissements plus pertinents en terme de forage. Toutes les technologies relevant de la data science : collecte, nettoyage, transformation, stockage, segmentation de quantités importantes de données à une vitesse élevée pour un coût faible, sont empruntées à ESTIMAGES.

Cette expertise constitue le moteur de développement de ShoWhere qui applique au data marketing un savoir-faire et des algorithmes éprouvés.

Une offre brevetée

 

Pour prédire ses indicateurs consommateurs, ShoWhere utilise une technologie brevetée, la M-GS® (brevet ESTIMAGES).

Cette technologie permet, à travers un modèle géostatistique adaptatif, de prendre en compte très finement des variations locales d’intérêt et de comportement consommateurs.

Il en résulte une estimation plus précise des phénomènes et des variables que l’on cherche à prédire à une échelle très locale.

Un ADN R&D affirmé

 

La culture R&D est profondément ancrée dans l’ADN de ShoWhere de par son héritage technologique venant d’ESTIMAGES.

Pour exemple, nous accueillons pour plusieurs années un doctorant, Mike Pereira, géostatisticien, appartenant au Centre de Géosciences de MINES ParisTech Nicolas Desassis, enseignant chercheur et Hans Wackernagel, Directeur de recherche, Responsable de l’option Géostatistique et Probabilités Appliquées, supervisent le travail d’une thèse réalisée en partenariat avec ShoWhere sur les « Modélisation et prédiction de données géolocalisées et indexées sur des graphes. Application aux réseaux sociaux et au géomarketing. »

MINES ParisTech forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs de très haut niveau, capables de résoudre des problèmes complexes dans des champs très variés. En corrélant les recherches en géoscience avec les recherches sur les graphes, nous obtenons des algorithmes puissants et précis de prédiction sur un territoire donné.

 

10 ans d’expérience du big data

 

Depuis 10 ans, ESTIMAGES développe des algorithmes géostatistiques dans le domaine pétrolier.

Optimisés pour un traitement opérationnel de gros volumes de données, ils contribuent à une meilleure modélisation des gisements pétroliers et à la réalisation d’investissements plus pertinents en terme de forage. Toutes les technologies relevant de la data science : collecte, nettoyage, transformation, stockage, segmentation de quantités importantes de données à une vitesse élevée pour un coût faible, sont empruntées à ESTIMAGES.

Cette expertise constitue le moteur de développement de ShoWhere qui applique au data marketing un savoir-faire et des algorithmes éprouvés.

Une offre brevetée

 

Pour prédire ses indicateurs consommateurs, ShoWhere utilise une technologie brevetée, la M-GS® (brevet ESTIMAGES).

Cette technologie permet, à travers un modèle géostatistique adaptatif, de prendre en compte très finement des variations locales d’intérêt et de comportement consommateurs.

Il en résulte une estimation plus précise des phénomènes et des variables que l’on cherche à prédire à une échelle très locale.

Un ADN R&D affirmé

 

La culture R&D est profondément ancrée dans l’ADN de ShoWhere de par son héritage technologique venant d’ESTIMAGES.

Pour exemple, nous accueillons pour plusieurs années un doctorant, Mike Pereira, géostatisticien, appartenant au Centre de Géosciences de MINES ParisTech Nicolas Desassis, enseignant chercheur et Hans Wackernagel, Directeur de recherche, Responsable de l’option Géostatistique et Probabilités Appliquées, supervisent le travail d’une thèse réalisée en partenariat avec ShoWhere sur les « Modélisation et prédiction de données géolocalisées et indexées sur des graphes. Application aux réseaux sociaux et au géomarketing. »

MINES ParisTech forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs de très haut niveau, capables de résoudre des problèmes complexes dans des champs très variés. En corrélant les recherches en géoscience avec les recherches sur les graphes, nous obtenons des algorithmes puissants et précis de prédiction sur un territoire donné.